Cours et vidéos

Cours en ligne Vidéos classées

Concours corrigés

HECS
HECE

Programme de concours

HECS

Chaîne Youtube


Pour me soutenir



Autour du site

Auteur du site.
Cours particuliers.

Corrigé ECRICOME 2011


EXERCICE 1.


Soit $n$ un entier naturel non nul, on considère $E=\mathbb R_n[X]$ l'espace vectoriel sur $\mathbb R$ des polynômes de degrés inférieur ou égal à $n$.

Pour tout entier naturel $j$, on note $P^{(j)}$ la dérivée j-ième de $P$.

On définit la famille de polynôme $(P_k)_{0\leq k\leq n}$ par : $$P_0(X)=1\text{ et }\forall k\in\{1,\dots,n\},\ P_k(X)=\frac{X(X-k)^{k-1}}{k!}.$$

1. (a) Prouver que la famille $(P_0,P_1,\dots,P_n)$ est une base de $E$.

Afficher

La famille de polynôme est de degrés échelonnés donc libre. $E$ est de dimension $n+1$, il y a $n+1$ vecteur dans la famille donc c'est une base.

(b) Montrer que pour tout entier $k$ appartenant à $\{1,\dots,n\}$, on a : $$P'_k(X+1)=P_{k-1}(X)$$ puis, pour tous les entiers $k,j$ vérifiant $1\leq j\leq k\leq n$, donner une relation entre $P_k^{(j)}(X)$ et $P_{k-j}(X-j)$.

Afficher

Pour la formule $P'_k(X+1)=P_{k-1}(X)$ il suffit de dériver $P_k$ et de ne pas oublier de faire un cas particulier pour $k=1$. Pour la relation à trouver, on observera que l'égalité précédente s'écrit aussi $P'_k(X)=P_{k-1}(X-1)$ donc en réitérant cette relation on aura $P^{j}_k(X)=P_{k-j}(X-j)$.

(c) Soit $P\in E$. Justifier l'existence d'un (n+1)-uplet $(a_0,a_1,\dots,a_n)\in\mathbb R^{n+1}$ tel que : $$P=a_0P_0+a_1P_1+\dots+a_nP_n=\sum_{k=0}^na_kP_k$$ puis établir que : $$\forall j\in\{0,\dots,n\},\ P^{(j)}(j)=a_j.$$

Afficher

$(P_0,\dots,P_n)$ est une base de $E$ donc c'est une famille génératrice de $E$ ce qui justifie l'existence de $(a_0,\dots,a_n)$.

On observe que $P^{(0)}_0(0)=P_0(0)=1$ et d'après la relation établie en (b) que pour $j\in\{1,\dots, n\}$ $$P^{(j)}(j)=P_0(0)=1.$$ D'autre part $P_k$ étant de degrés $k$, si $j>k$, on a $P^{(j)}=0$. Enfin, toujours grâce à la relation (b), pour $j<\!k$ $$P_k^{(j)}(j)=P_{k-j}(j-j)=P_{k-j}(j-j)=0.$$ Il suit alors que : $$P^{(j)}(j)=\sum_{k=0}^na_kP_k^{(j)}(j)=0+\dots+a_jP_j^{(j)}(j)+\dots+0=a_j.$$

Ainsi on a établi la relation : $$\forall P\in E,\ P=\sum_{k=0}^nP^{(k)}(k)P_k.$$

2. On considère l'application $u$ définie sur $E$ par : $$\forall P\in E,\ u(P)(X)=P'(X+1).$$

(a) Etablir que $u$ est un endomorphisme de $E$.

Afficher

La linéarité est une conséquence directe de la linéarité de la dérivation. Pour le caractère "endo", la dérivée d'un polynôme de degrés au plus $n$ est un polynôme de degrés au plus $n-1$ donc dans $E$.

(b) Ecrire la matrice $A$ de l'endomorphisme $u$ dans la base $(P_0,P_1,\dots,P_n)$ de $E$.

Afficher

On a $u(P_0)=0$ et toujours d'après la relation 1.(b), on a $u(P_k)=P_{k-1}$ donc la matrice de $u$ dans la base $(P_0,\dots,P_n)$ est : $$A=\begin{pmatrix} 0 & 1 & 0 & \dots & 0\\ 0 & 0 & 1 & \ddots & \vdots\\ \vdots & \ddots & \ddots & \ddots & 0\\ 0 & \dots & \dots & 0 & 1\\ 0 & \dots & \dots & 0 & 0 \end{pmatrix}$$

(c) Déterminer le rang de $A$ ainsi que ses valeurs propres.

Afficher

En examinant les colonnes de $A$, on voit que son rang vaut $n$ (il y a $n+1$ colonnes). D'autre part la matrice est triangulaire supérieure, ses valeurs propres sont sur la diagonale. Il n'y a donc qu'une seule valeur propre : 0.

(d) La matrice $A$ est-elle diagonalisable? (Une réponse argumentée est attendue))

Afficher

Si $A$ était diagonalisable, sa matrice diagonale serait nulle (car la seule valeur propre est 0), c'est à dire que $u$ serait l'endomorphisme nul. Or ce n'est pas le cas donc $A$ n'est pas diagonalisable.

3. On définit que $E\times E$ l'application $\langle P,Q\rangle=\sum_{k=0}^nP^{(k)}(k)Q^{(k)}(k)$.

(a) Démontrer que $\langle.,.\rangle$ définit un produit scalaire sur $E$.

Afficher

Le caractère bilinéaire, positif, symétrique est un simple jeu d'écriture. Pour le caractère défini, on se souvient que $P^{(k)}(k)=a_k$ où les $a_k$ sont les coordonnées de $P$ dans la base $(P_0,\dots,P_n)$ donc : $$\langle P,P\rangle=0\Longleftrightarrow\sum_{k=0}^n a_k^2=0\Longleftrightarrow \forall k\in\{0,\dots,n\},\ a_k=0.$$ Il suit que $P$ est nul et le caractère définit du produit scalaire est démontré.

(b) Justifier que la famille $(P_0,P_1,\dots,P_n)$ est une base orthonormale de $E$.

Afficher

On pourra par exemple reprendre le résultat de la réponse à la question 1.(c) qui établit que $P_k^{(k)}=1$ et $P_k^{(j)}=0$ pour $j\neq k$.

Pour afficher le fil des commentaires : Commentaires.


Pour poster un commentaire ou obtenir de l'aide : c'est ici!




Formulaire

L'insertion de formules suit la syntaxe LATEX. Toute formule doit être encadrée par des dollars : $\bf{\$formule\$}$. Par exemple $\bf{\$ u\_n \$}$ sera interprétée comme une formule et donnera $\bf{u_n}$. Voici quelques exemples pour ceux qui ne sont pas habitués :

Contacter l'auteur du site : frederic.millet @ math-sup.fr