Cours et vidéos

Cours en ligne Vidéos classées

Concours corrigés

HECS
HECE

Programme de concours

HECS

Chaîne Youtube


Pour me soutenir



Autour du site

Auteur du site.
Cours particuliers.

Corrigé ECRICOME 2013


EXERCICE 1


On note :

On munit $\cal M_{n,1}(\mathbb R)$ de son produit scalaire canonique $\langle X,Y\rangle=^t\!XY$ et on note $\Vert.\Vert$ sa norme associée.

On considère une matrice $A\in\cal M_n(\mathbb R)$ et un entier naturel $k$ non nul tels que $A^k=^t\!A$. On pose alors $B=^t\!AA\in\cal M_n(\mathbb R)$.

1. Calculer $^t\!B$ et établir que : $\forall X\in {\cal M}_{n,1}(\mathbb R),\ \langle BX,X\rangle=\Vert AX\Vert^2$.

Afficher

En jouant sur les règles de transposition, on trouve $^tB=B$

Pour la seconde affirmation $$\begin{align} \langle BX,X\rangle&=^t(BX)X=^tX^tBX\\ &=^tXBX\text{ car }^tB=B\\ &=^tX^tAAX=^t(AX)AX\\ &=\Vert AX\Vert \end{align}$$

2. Démontrer que toutes les valeurs propres de $B$ sont réelles et positives.

Afficher

Soit $X$ un vecteur propre de valeur propre $\lambda$, d'après la question 1. on a $$\Vert AX\Vert^2=\langle BX,X\rangle=\langle \lambda X,X\rangle=\lambda \Vert X\Vert^2$$ D'autre part, comme $X$ est un vecteur propre, il est non nul donc $\lambda=\frac{\Vert AX\Vert^2}{\Vert X\Vert^2}$ t donc $\lambda$ est un réel positif.

3. Prouver que : $B^k=B$. Quelles sont les valeurs propres possibles de $B$?

Afficher

Il faut se souvenir que $(^tA)^k=^t(A^k)$ (au besoin le redémontrer par récurrence). On a alors que : $$B^k=(^tAA)^k=(A^kA)^k=A^{k+k^2}=A^k(A^k)^k=^tA(^tA)^k=^tA^t(A^k)=^tA^t(^tA)=^tAA=B$$ d'où le premier point.

D'après ce qui précède, $B^k-B=0$ donc $X^k-X$ est un polynôme annulateur de $B$ et donc les valeurs propres de $B$ sont racines de ce polynôme. D'autre part d'après la question 2 les valeurs propres sont réelles positives, il suit alors que les valeurs propres possibles pour $B$ sont $0$ ou $1$.

4. Justifier que : $B^2=B$.

Afficher

D'arès 1, $^tB=B$ donc $B$ est diagonalisable. D'autre part les seules valeurs propres de $B$ sont $0$ et $1$ donc une diagonalisée $D$ de $B$ vérifie $D^2=D$. Il suit alors que $B^2=B$.

5. Montrer que $ker(B)=ker(A)$ puis que : $Im(B)=Im(A)$.

Afficher

Montrons d'abord $ker(A)\subset ker(B)$ : $$X\in ker(A)\Longrightarrow AX=0\Longrightarrow ^tAAX=0 \Longrightarrow BX=0 \Longrightarrow X\in ker(B).$$ Montrons maintenant $ker(B)\subset ker(A)$ : $$X\in ker(B)\Longrightarrow BX=0 \underset{\text{d'après 1.}}{\Longrightarrow} 0=\langle BX,X\rangle=\Vert AX\Vert^2\Longrightarrow AX=0\Longrightarrow X\in ker(A).$$ d'où $ker(A)=ker(B)$.

Soit $X\in Im(B)$, c'est à dire $X=BY$, on a $$X=BY=^tAAY=A^kAY=A(A^kY)\Longrightarrow X\in Im(A)$$ par conséquent $Im(B)\subset Im(A)$. D'autre part grace au théorème du rang appliqué à $A$ et à $B$ et le résultat sur les noyaux, on a : $$dim(ker(B))+dim(Im(B))=n=dim(ker(A))+dim(Im(A))=dim(ker(B))+dim(Im(A))$$ par conséquent $dim(Im(A))=dim(Im(B))$. Mais comme $Im(B)\subset Im(A)$, on en déduit que $Im(B)=Im(A)$.

6. Etablir que : $\forall X\in Im(A),\ \Vert AX\Vert=\Vert X\Vert$.

Afficher

D'après 4. $B$ est un projecteur et d'après 5. on peut ajouter qu'il projete sur $Im(A)$ parallèlement à $ker(A)$. Donc pour tout $X\in Im(A)$, $BX=X$ donc d'après 1. $$\Vert AX\Vert^2=\langle BX,X\rangle=\langle X,X\rangle=\Vert X\Vert^2.$$ Enfin par positivité des normes $\Vert AX\Vert=\Vert X\Vert$.

Pour afficher le fil des commentaires : Commentaires.


Pour poster un commentaire ou obtenir de l'aide : c'est ici!




Formulaire

L'insertion de formules suit la syntaxe LATEX. Toute formule doit être encadrée par des dollars : $\bf{\$formule\$}$. Par exemple $\bf{\$ u\_n \$}$ sera interprétée comme une formule et donnera $\bf{u_n}$. Voici quelques exemples pour ceux qui ne sont pas habitués :

Contacter l'auteur du site : frederic.millet @ math-sup.fr